Rencontre avec Justin Motchosso Matitoma, Ambassadeur de la Jeunesse

Rencontre avec Justin Motchosso Matitoma, Ambassadeur de la Jeunesse

Question 1 :- Cher M. Justin Motchosso MATITOMA, pourriez-vous vous présenter?

Justin Motchosso Matitoma -Je suis Justin Motchosso MATITOMA, Agronome Phytotechnicien et Facilitateur d’investissement  en Afrique par le biais de l’Association Ouest Africain du Commerce Transfrontalier des produits Alimentaires Agro-sylvo-pastoraux et Halieutiques (AOTAH). Togolais d’origine et de nationalité, je suis Ambassadeur de la jeunesse de l’État de la diaspora africaine.

 

Question 2 :- Quelle est votre vision du panafricanisme?

Justin Motchosso Matitoma -Le panafricanisme est en prélude une volonté et une détermination à réunifier et à régénérer l’Afrique avec les Africains, peu importe où ils se trouvent partout dans le monde; et ensuite de converger leurs forces, leur énergies pour penser et construire une Afrique nouvelle toute rayonnante.

 

Question 3 :- Quel est votre personnage préféré dans l’histoire panafricaine, et pourquoi?

Justin Motchosso Matitoma– Mon personnage préféré dans l’histoire panafricaine est Harriet Tubman. C’est une femme Leader, une Femme de caractère, une femme Objective qui a su se battre pour la cause Commune : délivrer les noirs de l’esclavage pour unir leur force et créer une ère nouvelle pour la communauté afro-descendante. Cette femme, Moïse du Peuple noir, j’aurais aimé que son portrait figure sur le billet de 20 dollars en 2020 aux États Unis, ce qui aurait fait d’elle la première femme noire ainsi distinguée. Si cette femme, par ses efforts, a contribué à l’abolition de l’esclavage aux États Unis en 1865, que de choses nous pourrons obtenir en ce siècle avec toute nos ressources et la coalition d’efforts dont nous faisons preuve !

 

Question 4 :- Avec l’arrivée de la technologie et des investissements en Afrique, comment voyez-vous l’Afrique au 21e siècle?

Justin Motchosso Matitoma– L’Afrique reste la partie de la terre nécessitant une attention toute particulière, d’où une convergence d’investissement vers cette dernière. L’ Afrique reste le continent d’espoir pour une émergence et une évolution poussée du monde. Cette émergence et cette évolution ne peuvent être fondées que sur la presque totalité du travail des fils et filles de l’Afrique mère, situés partout dans le monde. C’est ainsi que la Jeunesse Africaine, la plus grande force du développement, doit se lever et actionner ce développement tout en gardant l’intégrité noire et l’éthique  humaine pour être tout simplement le numéro 1 du monde dans une cinquantaine d’années.

 

Question 5 :- Quelles initiatives et projets se sont manifestés à travers votre position au sein de l’État de la diaspora africaine?

Justin Motchosso Matitoma -En tant qu’Ambassadeur de l’État de la Diaspora Africaine, je travaille en étroite collaboration avec le Premier Ministre sur certains projets dans  différents domaines qui seront annoncés prochainement. Tout en lui laissant la primeur de l’information, je peux vous dire que nous travaillons avec les Partenaires de l’État de la Diaspora Africaine sur:

l’Agriculture. La mise en place d’une Bourse Agricole, the West African Commodity Exchange, qui sera basée en Afrique de l’Ouest et comptant plus de 6 millions de membres dans plus de 17 pays de la sous-région, pour permettre à l’Afrique de s’affirmer en tant que grenier du monde et favoriser l’essor des producteurs Africains.

Médecine. La mise en place d’un programme de Télémédecine en Afrique pour faciliter l’accès aux consultations à toute l’Afrique. Nous avons beaucoup de médecins de la Diaspora qui n’ont pas oublié d’où il viennent, et à distance acceptent de proposer des programmes de Santé.

 

Question 6 :- Que comptez-vous faire à l’avenir pour l’État de la diaspora africaine?

Justin Motchosso Matitoma – Nous allons travailler pour faire connaître d’avantage l’importance de l’État de la Diaspora Africaine à la Jeunesse Africaine. Et nous sommes confiants dans le fait que toutes ces énergies réunies, nous atteindrons notre principal Objectif qui est celui de renforcer l’Afrique par la Diaspora et la Diaspora par l’Afrique.