Diaspora africaine : Louis-Georges Tin, Premier ministre.

Diaspora africaine : Louis-Georges Tin, Premier ministre.

Depuis le dernier Sommet de l’Union africaine tenu les 1er et 2 juillet à Nouakchott, en Mauritanie, l’ancien président du Conseil représentatif des associations noires de France assure la primature de l’Etat de la diaspora africaine.

A 45 ans, le Premier ministre Louis-Georges Tin, universitaire martiniquais, connu en tant que militant contre l’homophobie et le racisme, ancien président du Conseil représentatif des associations noires de France, a été désigné par l’Union africaine à la tête de la primature effective de l’entité ayant vocation à rassembler trois cent cinquante millions d’Afro-descendants dans le monde.

Désormais, pour la population, que ce soit celle qui a quitté l’Afrique dans le contexte de migrations ou celle des gens qui ont été déportés dans un contexte de l’esclavage, il y a 200 ou 300 ans, disposera d’une structuration virtuelle, la mettant au troisième rang après les populations de la Chine et de l’Inde.

Ainsi, pour sa première sortie officielle, le 24 octobre à Paris, de 9h à 17h30, l’Etat de la diaspora africaine annonce la tenue d’une journée d’action suivie d’une conférence de presse. En présence des nouveaux députés, de nombreuses initiatives qualifiées d’inédites seront présentées dans le cadre de sa structuration politique, économique et socio-culturelle.

Il est question, entre autres, de l’émission de la carte d’identité accessible aux nouveaux membres ; la mise en place d’un parlement européen ouvert aux députés; la création de l’African express, une banque dédiée à une clientèle sans discrimination ou, également, une chambre de commerce qui viendra en aide aux hommes et femmes d’affaires panafricains.

 

La source: https://bit.ly/2QyJSr2